4 – 8 mai 2017

REVELATIONS

Biennale internationale métiers d’art et création

MIZEN Fine Art sur le STAND I 2 au Grand Palais

Des matières dignes et un élégant éclectisme sont la clé pour entrer dans l’univers de MIZEN Fine Art, qui compte aujourd’hui deux adresses sur la rive gauche de Paris.

Les galeries sont dirigées par un duo complémentaire, l’Italien Mario RIZZARDO, expert dans l’art de la Renaissance Italienne, et la Japonaise Mika OBATA avec sa double qualification, architecte d’intérieur et galeriste spécialisée dans l’art Japonais.  Ensemble, ils ont décidé d’ouvrir leur univers au monde de l’art contemporain.

Pour le salon Revelations 2017, leurs choix s’articulent autour d’un mélange de dynamisme et de raffinement conciliant un amour pour le savoir-faire traditionnel, l’art ancien et la passion pour l’art contemporain. Sept artistes et une vitrine de curiosité seront exposés sur le stand I 02 au Grand Palais du 4 au 8 mai.

Fleur noire réalisée en laque végétale japonaise par l’artiste ONISHI Nagatoshi nous captive par sa profondeur, d’un noir si mystérieux. L’œuvre laisse transparaître toute la subtilité et toute la finesse du travail de la laque japonaise, grâce à une maîtrise parfaite de la technique par l’artiste.

Gesine ARPS, peintre d’origine allemande, s’inspire des grands maîtres italiens de la Renaissance et de la technique du Fondo oro, en utilisant la feuille d’or.
Réalisée en technique de terra sigillata aux émaux particuliers, et d’apparence poudrée, Mobius Holes de SHIGEMATSU Ayumi, tend délicatement un piège qui nous transporte vers un ail- leurs dans lequel l’artiste recherche une forme où la frontière entre intérieur et extérieur reste ténue, voire imperceptible.

HARADA Tetsuo centre son travail sur le marbre qui, pour lui, reflète sa volonté de créer un dialogue entre les hommes, les peuples et les continents.

Dans les œuvres de ONIMARU Hekizan, grâce à son travail avec le feu, des effets uniques apparaissent sur les pièces, produisant ainsi des œuvres d’une beauté profonde et touchante, due aux procédés authentiques de cuisson de la céramique au four à bois. Tous les matériaux utilisés dans ses créations proviennent d’un environnement proche de lui, dans le sud du Japon.

N’oublions pas les créations de Kentaro KAWABATA, jeune céramiste japonais qui métamorphose le verre et la porcelaine. Réalisées à la main, en incrustant de petits morceaux de verre dans l’argile, ses œuvres sont uniques, vivantes et contiennent une part de secret, de mystère qui va attirer irrésistiblement le spec- tateur.

Dans les calligraphies d’art de YOSHIMOTO Shofu, on perçoit une certaine coexistence entre délicatesse féminine et audace. Elles sont créées dans le respect des techniques de fabrication traditionnelles, héritées de ses aïeux, et rehaussées par une touche contemporaine. Elle combine à merveille le pouvoir expressif des mots et l’impact visuel de la peinture. Les œuvres peuvent être appréciées de différentes manières, en s’abandonnant à la douceur des flux de la ligne tracée par la brosse, ou en s’émerveillant devant la sobre majesté de l’encre.

Le stand MIZEN FIne Art met en scène un ensemble d’artistes des plus éclectiques, qui transcendent le temps à travers l’Art.

REVELATIONS  Stand I 2 Du 4 au 8 mai au Grand Palais   : 3 Avenue du Général Eisenhower, 75008 Paris