7 – 26 mars 2015

Exposition SABI

A la recherche du temps qui passe…

« Epuré dans sa moindre essence, wabi-sabi est l’art japonais de trouver la beauté dans l’imperfection et la profondeur de la nature, d’accepter le cycle naturel de croissance, de décrépitude ». Tadao Ando, architecte né en 1941 à Osaka.

Le wabi et le sabi sont distincts et à la fois complémentaires, car se référant tous deux à la nature et à son observation. Wabi signifie littéralement pauvreté mais recouvre en même temps les notions d’irrégularité, de dépouillement, d’imperfection et de simplicité de la matière. Sabi renvoie à la recherche de la beauté dans l’expérience de la solitude, jusqu’à la mélancolie, dans l’imperfection née des blessures du temps, dans le caractère éphémère qui affecte toute chose et toute vie.e wabi-sabi ( 侘び寂び) est une expression japonaise désignant un concept esthétique ou une disposition spirituelle, dérivé des principes bouddhistes du Zen, ainsi que du Taoïsme.

Le Sabi peut s’écrire également 然び(logogramme japonais) qui signifie la vérité intérieure transparaissant à l’extérieur des êtres et des choses.

Dans l’architecture japonaise,  les Japonais apprécient les jardins Zen avec les pierres recouvertes de mousses. Ces mousses évoquent le concept Sabi, qui d’un point de vue philosophique sont l’émanation de la vérité intérieure de la pierre. Cette éthique apparaît au XIIe siècle : elle prône le retour à une simplicité et  une sobriété paisible pouvant influencer positivement l’existence, où l’on peut reconnaître et ressentir la beauté des choses imparfaites, éphémères et modestes. La patine du temps et l’élégance intrinsèque des éléments et des êtres sont deux concepts qui s’attirent pour éveiller à la beauté des choses.

A travers l’exposition Sabi,  nos artistes vous invitent à apprécier leur expression  »Sabi » dans leurs créations, en s’appuyant sur deux démarches totalement différentes.

Naoki MAEDA est pour sa part, dans une approche très novatrice : en élaborant sa propre technique d’émail issue de divers métaux et du laque japonais (urushi), l’artiste crée une brillance sur ses œuvres à la sortie du four, qui se patinera avec le temps pour obtenir une sobriété et un éclat profond.

Le Maître Inauemon X et Tsuyoshi UENAKA quant à eux, respectent la technique traditionnelle, en créant des pièces cuites dans un four à bois, permettant un émaillage naturel des œuvres, à la cendre de pin japonais.

L’exposition Sabi vous entraîne dans un voyage intérieur, guidé silencieusement par les œuvres des artistes.

 Inauguration : samedi 7 mars 2015 à 15h

15h – 16h :  conférence  « expressions Sabi sur céramique »

Afin de faciliter l’organisation, nous vous remercions de bien vouloir nous informer de votre présence à la conférence en nous appelant au 09 51 53 29 43 ou par mail à contactparis@mizenfineart.com

MIZEN Fine Art  29 rue de l’Exposition 75007 Paris